Lettre au temps qui passe,

Lettre au temps qui passe,.jpg

Comme un petit air – Home, Dustin O’Halloran


Mon amour, mon bébé, mon trésor,

Ce soir, alors que je chantais doucement, tout doucement, au creux de tes si petites oreilles, tes cheveux blondinets collés à ma bouche, et ta tête tout contre moi, emboîtée dans le pli de mon cou, le pli de la maternité, je sentais au fond de moi, pressant, oppressée, le temps passer si vite. Ma respiration raccourcie et mon cœur fébrile ont embrassé tes cheveux, s’enivrant de cette odeur de bébé que tu portes si bien, et j’ai arrêté de respirer, espérant de tout cœur que le temps s’arrêterait, bloqué dans le fond de mes poumons.

Au lieu de ça, j’ai fermé les yeux, j’ai écouté ta respiration lente et paisible, et j’ai vu.

J’ai vu. Lire la suite

Je me souviens,

Au bout du voyage amour maternel bébé nature famille.jpg


13 mois de sourires-tricotins, de sourires-orchestres, de sourires-heureux. Je me souviens alors, comme au premier jour, de tes petits doigts serrés, tirant légèrement sur mon haut de maternité, comme un refuge inébranlable, un amour-toujours tiré vers le haut, vers les nuages, comme un palais de délices, de parfums, de vie ; tes petits doigts d’hier qui déjà serraient l’avenir, demain, les jours merveilleux. Lire la suite

Le dilemme du deuxième bébé,

Le dilemne du deuxième bébé,.jpg


Depuis quelques semaines, il faut que je vous l’avoue, je me prends pas mal la tête. J’ai très envie du deuxième bébé, mais en même temps je trouve ça un poil trop tôt. J’ai très envie de m’épanouir professionnellement, mais en même temps je me dis qu’il vaut mieux en avoir fini avec les grossesses avant de s’embarquer là-dedans. J’ai très envie d’avoir des enfants rapprochés, mais en même temps l’écart d’âge ne me dérange pas plus que ça. J’ai très envie d’avoir deux enfants, mais n’avoir que notre petit N. ne me pose aucun problème non plus. J’ai très envie de profiter d’eux dans les moindres détails en restant à la maison mais en même temps j’ai très envie de travailler aussi. Bref, j’ai très envie de tout et son contraire, à tel point que je ne sais plus ce qui est bon de ce qui ne l’est pas (bonjour la #controlfreak).

Ca me prend la tête, à tel point que je n’arrive plus à m’investir à 100% dans mon travail et dans ma vie de famille, que j’y pense constamment et que ça commence à me plomber sévèrement le moral. C’est dommage, car habituellement je suis quelqu’un de positive, qui cherche le bon côté des choses et qui est persuadée qu’une solution se trouve derrière chaque nuage d’ombre. Là, j’ai plutôt l’impression qu’il n’y aura jamais de solutions idéales et plutôt que des mauvaises décisions. Et au final : je n’avance pas, rien ne bouge et je me noie. Lire la suite

Les étapes d’un bébé qui grandit : l’angoisse de la séparation,

Les étapes d'un bébé qui grandit l'angoisse de la séparation,.jpg


Notre petit N. a maintenant 12 mois passés, et même 13 mois dans une semaine. Nous avons malheureusement été pris d’une angine blanche pendant son anniversaire, autant Monsieur que moi, ce qui tombait mal mais qui devait être ainsi. Mais tout ceci ne l’a pas empêché de nous rappeler qu’il grandissait, à vitesse folle, et preuve en est : il a commencé à développer une sacrée angoisse de la séparation.

Il paraît qu’elle démarre, généralement, vers les 8 mois. Mon petit N. ne faisant jamais les choses comme tout le monde, c’est donc à 12 mois qu’il a commencé à exprimer tout ça. Et ce serait vous mentir que de vous dire que tout se passe bien, les doigts dans le nez, car ce n’est pas du tout le cas ! C’est une rude épreuve qui nous met à genoux plus d’une fois et qui met également à l’épreuve notre affection pour l’éducation bienveillante. Lire la suite

Vivre sa vie de femme et sa vie de maman sur un pied d’égalité,

Vivre sa vie de femme et sa vie de maman sur un pied d'égalité,.jpg


Je ne sais pas vous, mais moi je trouve souvent difficile de concilier les deux. La plupart du temps, on en rêve, mais dans les faits, c’est souvent plus compliqué et plus laborieux. Et, mine de rien, chez moi, j’ai surtout le sentiment que ma vie de maman prend plus régulièrement le dessus que ma vie de femme. Ce qui est génial, en soi, et qui fait également partie d’un choix de vie, lorsque nous avons décidé d’avoir un enfant, mais qui nécessite tout de même quelques temps de repos, de pause, et des ajustements, beaucoup d’ajustements. Lire la suite

Un an, 12 mois, 365 jours,

Un an.jpg


Je n’avais pas imaginé la façon dont arriverait ses un an. Je n’avais rien imaginé, rien rêvé, rien pensé, à ce sujet. Et puis ils sont arrivés. L’air de rien, à pas feutrés, ils ont ouvert la porte de notre chambre ce matin, et ont crié « Bon anniversaire petit N. ! » et nous y étions.

Un an. Lire la suite

Onze mois plus tard, maman et bébé grandissent ensemble,

Onze mois, et onze nouvelles découvertes sur bébé et sur maman,.jpg


Notre petit N. a onze mois aujourd’hui, et même si je n’arrive toujours pas à réaliser qu’une année va bientôt grimper sur lui et le chatouiller jusqu’à parfaite absolution, je réalise néanmoins que ces onze derniers mois nous ont énormément changé et nous ont énormément fait grandir. Notre petit N. a beau pousser, grandir, mûrir, je peux vous dire qu’il en est de même pour nous, et tout particulièrement pour moi.

Je suis loin d’être une maman parfaite, la relation réelle et vivante entre mon fils et moi fait ressortir mes plus belles qualités comme mes défauts les plus laids, mais néanmoins j’avance, j’évolue, je grandis, je me hisse sur la pointe des pieds et je saisis pleinement la largeur, la longueur, la hauteur, de la vie maternelle. Lire la suite

10 bonheurs à savourer avec un bébé de 10 mois,

Nathan 9 mois et demi guitare.jpg


Ce n’est une surprise pour personne qui me lit ici : demain, notre petit N. aura dix mois. Dix grands mois ! Ma fabuleuse grossesse s’éloigne de plus en plus et mon petit, tout petit bébé n’en est plus un. Je l’ai vu grandir de jour en jour, parfois (et vraiment !) d’heures en heures, c’est une période assez spectaculaire et assez dingue. Elle m’a pas mal retournée d’émotions, parfois aussi – je l’avoue – de nostalgie, mais je suis heureuse, et davantage chaque jour, de vivre toutes ces grandes nouvelles étapes avec lui, et en particulier ses dix mois qui se profilent dans notre horizon de vie.

Et je me suis dis : et si je vous listais 10 bonheurs à savourer avec un bébé de 10 mois ? Ca change de mes formules habituelles et je dois avouer que ce type d’article me tentait bien pour le coup. Alors, à vos sourires ! Lire la suite

Slow-janvier pendant que bébé apprend à marcher,

Bébé-neuf-mois-et-demi-apprend-à-marcher-slow-janvier-douce-vie.jpg


Le mois de janvier, tout doucement, s’égrène. Ici, il n’est pas forcément de tout repos, et pourtant il apporte son baluchon de réconfort et de retrouvailles. Ce mois-ci, j’ai besoin de me retrouver, loin des écrans, au plus proche de mes aspirations et de mes passions. C’est une phase comme une autre, qui virevolte au gré des vents de la vie, mais c’est une phase importante à prendre en compte, je crois. Lire la suite

9 mois,

9 mois,.jpg


9 mois, comment ne pas y penser, comment ne rien dire ? 9 mois représente pour mois une sacrée étape, comme celle que tous les parents attendent avec la larme à l’œil à 12 mois. 9 mois, c’est autant de temps entre les parois chatouilleuses de mon ventre et autant de temps à découvrir le monde extérieur. Aujourd’hui, l’équilibre s’emballe et mon fils franchit un cap : celui de s’enraciner ici bas, et de définitivement s’installer ici. Mon fils a fait ses valises, les premiers pas, les premiers émois, ont eu raison du liquide amniotique et de l’excentricité de mon ventre et dorénavant, il passera définitivement plus de temps dehors que dedans.

C’est tellement étrange, cette sensation m’envahie depuis ce matin, avec une pointe de nostalgie inévitablement, mais aussi beaucoup de joie. Nous avons vécu tellement de choses, et nous avons tellement grandi, en 9 mois… Chéri, quel voyage et quelle escale, ces 9 mois. Laisse-moi encore embrasser ton petit front, tes petits cheveux blonds, et te souffler : va la vie, saisie-la et embrasse-la pour moi ! Lire la suite